Comment se déplacer au Brésil?

Le Brésil, cinquième plus grand pays du monde, peut impressionner lorsque l’on prévoit quelques semaines de vacances. Afin d’optimiser vos déplacements, voici un résumé des différents moyens de transports présents dans ce pays.

L’avion :

L’avion reste le moyen de transport le plus rapide pour explorer le Brésil, les plus grandes villes y sont desservies. 

Plusieurs compagnies se partagent le marché, les plus connues  sont : Avianca, TAM , GOL et Azul Linhas Aereas. Les prix sont variable suivant l’époque et peuvent doubler pendant les mois de vacances des brésiliens (Décembre, Janvier et Juillet). Ainsi, il est conseillé de réserver en avance. Attention toutefois, en réservant directement sur le site de la compagnie, il est possible que celle-ci exige un numéro de CPF (immatriculation sociale Brésilienne) ou une carte de crédit nationale. Si vous n’en possédez pas, réservez avec le site non-brésilien ou au travers un revendeur en ligne (Expédia, GoVoyage, Edreams etc…)

Astuce: il existe des générateurs de CPF sur internet

 

Le bus :

Le bus reste le mode de transport privilégié des brésiliens.  Ils sont généralement confortables, propres, et proposent des arrêts réguliers pour les longs trajets. Attention, les autobus sont généralement très climatisés, je vous conseille de prendre un pull ou une petite couverture.

 Pour réserver, il est possible de se rendre directement à la gare routière, « rodoviaria ». Si des départs pour les grandes villes sont très fréquents et ne nécessitent pas de réservation, il semble toutefois intéressant de comparer les horaires et les prix pour les destinations plus rares. Le site Clickbus est l’un des comparateurs qui regroupe le plus de compagnies, le site Busbud propose quant à lui des prix réduits chaque jour et ce, avec une interface en Français.

Il est généralement possible de choisir entre différents types de bus : Le « Conventional » (au confort rudimentaire, il correspond à un bus de ville et est donc conseillé pour les trajets relativement courts), l’executivo (propose plus de confort avec des sièges inclinables), le Semi-Leito ou Leito (qui dispose de sièges inclinables jusqu’à 65 degrès, fournit en-cas et couvertures).

Si voyager en bus est relativement sûr, il est cependant important de faire attention à ses affaires que ce soit au sein de la gare routière et de l’autobus.

Le train :

A la fin des années 50, le voyage en train a été abandonné par les Brésiliens. L’avion et l’autobus ont remplacé le train pour les longs trajets. Aujourd’hui il est impossible de relier les plus grandes villes comme Rio ou São Paulo en train, la grande gare de Rio ne dessert que sa propre ville.

Cependant, il est possible de trouver quelques voies en fonctionnement comme le trajet Curitiba/ Paranagua ou Belo Horizonte/Vitoria. Ces trains ont plus une vocation touristique que pratique.

La voiture :

Afin de gagner en autonomie, il est également possible de louer une voiture pour explorer le pays. Les agences de location sont présentes dans la plupart des villes brésiliennes et aéroports. Cependant, réserver depuis la France permet d’obtenir des tarifs préférentiels.

Attention toutefois, il est déconseillé pour un premier itinéraire de rouler la nuit. En effet, dans les grandes villes, les feux rouges et stops ne sont pas respectés par peur des agressions.

Au Brésil dans certaines région de co-voiturage fonctionne super bien, vous pouvez passer par la plate-forme BlaBlaCar.

Le bateau :

Le bateau est parfois le seul moyen de transport possible pour circuler dans la région Amazonienne et sur la côte de Sao Luis. Les trajets sont généralement économiques mais parfois très longs (il faut compter plusieurs jours).

Le bateau est également d’usage pour rejoindre les nombreuses îles de la côte atlantique.

Se déplacer dans les villes :

Le métro est présent dans toutes les grandes villes Brésiliennes. Spacieux et propre, il permet de se déplacer à moindre coup. De même pour les bus de ville.

Les vélos en libre service sont également présents dans plusieurs grandes villes. Moins cher que le bus et le métro, il suffit de télécharger l’application ITAU et d’acheter un pass à la journée ou au mois (autours $R5 la journée et $R10 le mois). 

Info pratique : L’application « Moovit«  permet d’avoir un accès rapide et en temps réel à tous les itinéraires possibles. Attention cependant, au Brésil, les correspondances sont sont pas inclues dans le prix du billet. Ainsi, à chaque changement de moyen de transport, un nouveau ticket doit être acheté. 

Vous recherchez un guide pour visiter Rio? 
N’hésitez pas à visiter notre page
ou nous contacter par WhatsApp:
‭+33 6 48 70 58 24‬